Bureau Europe Grand-Est

Session publique du 24 septembre 2018.

Question d’actualité de Rose-Marie FALQUE:

Conseillère départementale du canton de Baccarat

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

La création de la Région Grand Est, en application de la loi NOTRe, pose la question de la représentativité des acteurs de ce nouveau territoire régional auprès des instances européennes et notamment celles situées à Bruxelles, et de la mise en œuvre d’une action coordonnée au niveau de ce même territoire.

Notre conseil départemental de Meurthe et Moselle était partenaire historique de la délégation Lorraine Champagne-Ardenne, qui a fusionné aujourd’hui pour devenir l’APALCA : Association pour la Promotion de l’Alsace – Lorraine – Champagne-Ardenne. La représentation est assurée à Bruxelles au sein d’une structure unique : le Bureau Europe Grand Est, créé au 1er janvier 2018.

Le travail du Bureau est d’accompagner ses partenaires sur deux piliers : la représentation politique et institutionnelle, et la recherche de financements européens.

Quant à l’association, sa volonté est de développer un partenariat le plus étroit et le plus bénéfique possible pour l’ensemble de la Région. Cette coopération se caractérise par l’engagement des acteurs évoluant dans le champ des questions européennes.

Parmi ces acteurs, outre le Conseil Régional Grand Est, sont appelés 4 types de partenaires : les agglomérations ; les Universités ; les chambres consulaires (la chambre régionale de commerce et d’industrie en est membre) ; et bien sûr les départements : les deux départements Alsaciens ont été rejoints en 2018 par la Meuse et les Ardennes. Bien sûr l’adhésion du plus grand nombre de départements de la Région est souhaitable, notamment la Meurthe-et-Moselle et la Moselle, départements frontaliers, dans l’objectif d’accompagner leurs démarches de projets à dimension européenne.

Historiquement notre département était membre de la Délégation Lorraine Champagne-Ardenne. C’est d’ailleurs pour cela que notre Association des Maires et Présidents d’Intercommunalités de Meurthe-et-Moselle a souhaité rencontrer, lors de son déplacement à Bruxelles, en décembre 2017 le Bureau Europe Grand Est – et que nous avons adhéré lors du Comité Directeur du 13 septembre 2018. Nous pensions vraiment y retrouver notre département.

Monsieur le Président, pouvez-vous me dire s’il y a une raison pour laquelle le département ne veut plus adhérer – et s’il y a une possibilité qu’il adhère à nouveau.

Merci pour votre écoute et votre réponse.

Rose-Marie FALQUE