La rencontre territoriale au cœur du territoire Lunévillois

Les rencontres territoriales organisées par le Conseil Départemental continuent. Mercredi 11 décembre, c’était au Cœur du territoire Lunévillois que se sont réunis élus, partenaires et acteurs locaux. Michel Marchal, Délégué territorial, Rose-Marie Falque, Thibault Bazin, Luc Binsinger, Anne Lassus et Christopher Varin ont participé à cette journée.

Dans un premier temps, nos élus se sont rendus sur la commune de Baccarat où leur a été présenté Le projet Ages & Vie qui a pour objectif de créer une résidence accompagnée pour les personnes en perte d’autonomie afin de résider dans un lieu de vie mieux adapté, tout en conservant leur autonomie et en bénéficiant de services.  La première implantation en Meurthe-et-Moselle, sur le canton de Baccarat, a vu le jour grâce à la persévérance de Michel Marchal, conseiller départemental du territoire.

Ensuite, nos élus ont visité le chantier de la résidence, en cours de construction, avec  l’ensemble des partenaires du territoire qui interviennent  sur ce projet : Age & Vie ;

  • ADMR : SAD (Service d’Aide à Domicile) et SSIAD (Services de Soins Infirmier à Domicile) ;
  • MHB (Maison Hospitalière de Baccarat) ;
  • SSR (Établissement de Soins de Suite et de Réadaptation de Baccarat) ;
  • Mairie et CCAS de Baccarat ;
  • Céline Tanzi, Responsable de la MDS (Maison des Solidarités de Baccarat) ;
  • Agnès Chevalme, Responsable du service Territorial à l’Autonomie sur le Lunévillois.

Les participants ont assisté à une table ronde avec les différents acteurs pour échanger sur le développement de ce nouvel écosystème et sur les synergies possibles.

 

 

 

 

 

 

 

Pour poursuivre cette journée, ils sont également allés à la rencontre de l’association RECYCLUNE. Cette première recyclerie, ouverte à Lunéville, a pour objectif d’agir pour la préservation de l’environnement, de lutter contre le gaspillage et de créer du lien social.  Elle récupère, répare et revend à bas prix des objets qui ne servent plus.  Cette association souhaite s’inscrire dans une démarche d’animation du territoire. Pour ce faire, elle organise des ateliers ouverts à tous les habitants comme le Repair’Café qui ouvrira prochainement. L’année dernière l’association a récolté 100 tonnes d’objets.  Elle est actuellement à la recherche d’un plus grand local pour être en capacité de collecter et  stocker davantage.

 

 

 

 

 

 

Pour conclure, dans le cadre de la mise en œuvre de la convention départementale de lutte contre la pauvreté (CTDS), l’État et le Conseil Départemental ont mis en place des conférences afin que sur chaque territoire, on puisse définir les priorités d’action comme l’accès aux droit, à l’emploi, l’alimentation, l’engagement citoyen, la parentalité ou encore les politiques publiques. Cette conférence était co-présidée par Michel Marchal, délégué territorial et le sous-préfet Matthieu Blet. Ainsi, 6 structures sont intervenues au cours de cette conférence pour présenter leurs projets :

  • Le Centre Social et culturel Les Épis, Lunéville ;
  • Les Graines de Maternelles, dispositif porté par le CCAS, Lunéville ;
  • Le Centre Culturel Jean Monnet, Dombasle ;
  • SELFII, Système d’Échange Local Familial Intercommunal et Intergénérationnel, Badonviller ;
  • Relai Villes et Villages, Tomblaine ;
  • La Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat avec le projet Auto-Partage.