Cour du collège Marquette

Session publique du 26 septembre 2018.

Question d’actualité de Stéphane PIZELLE:

Conseiller départemental du canton de Pont-à-Mousson

Monsieur le Président,

Monsieur le Vice-Président à l’éducation,

Mes chers collègues,

L’un de vos fers de lance de votre mandat est le développement du plan collèges nouvelles générations. Le canton de Pont à Mousson dispose de 4 collèges dont 1 privé.  La cité scolaire Marquette intègre un collège de 530 élèves ainsi qu’un lycée général. Des travaux importants ont été entrepris durant près de 4 ans dans le cadre de la politique régionale au travers d’un Partenariat Public Privé avec l’entreprise Pertuy.

Il avait été prévu qu’une deuxième cour de récréation soit restituée et mise à la disposition exclusive du collège à la fin de l’année 2014, acte qui a été réalisé. La cour est située à côté du nouveau bâtiment. Le collège bénéficie donc de 2 cours l’une d’environ 500 m2 et une seconde de 125 m2.

Reste que la cour intérieure est la plus utilisée compte tenu de son côté pratique. Cette cour est exigüe. Les élèves et parents d’élèves peuvent en témoigner malheureusement au quotidien.

Cette coexistence de 2 cours pose plusieurs problèmes. En effet, la cour restituée à l’issue des travaux ne dispose pas de toilettes. Les élèves sont donc amenés à réaliser des allers et retours avec la cour d’origine.

Il existe également un problème concernant la gestion des élèves et plus particulièrement concernant la surveillance. Vous connaissez le problème que les principaux des établissements ont en matière de gestion du personnel. La surveillance doit donc être doublée afin d’assurer la gestion des élèves sur les 2 sites.

Un terrain attenant à la cité scolaire, propriété de la Ville de Pont à Mousson, est libre depuis plusieurs années. La mairie est prête à discuter avec le Département afin d’envisager une solution permettant de regrouper l’ensemble des élèves sur un même site réglant par la même le problème de surveillance.

Cette solution qui permettrait de satisfaire le personnel d’éducation, les élèves et parents d’élèves.

L’ensemble des partenaires sont prêts à trouver rapidement une solution pour le bien être des collégiens et je souhaiterais vivement que le Département prenne toute sa part et ses responsabilités afin d’organiser au mieux leur scolarité.

Mes chers collègues, vous aurez peut être remarqué que j’ai déjà posé cette question il y a bientôt 2 ans. 2 ans plus tard ce sujet reste d’actualité puisque rien n’a changé ! Pour seule réponse aux inquiétudes des parents d’élèves et de de l’équipe éducative on a proposé des solutions dont aucune n’a été mises en oeuvre aujourd’hui.

Aujourd’hui, il semble que seul le PCNG compte or certains collèges comme le collège Marquette n’en font pas partie et ont des besoins urgents et spécifique.

Il faut reprendre l’initiative en proposant aux élèves, à leurs parents et aux équipes éducatives des solutions sérieuses pour qu’un projet aboutisse rapidement pour le bien de tous.

Je vous remercie.

 

Stéphane PIZELLE